Contrave – médicament pour maigrir et anti-dépressif

Nouveau médicament à l’étude pour résister à l’envie de manger

S’il obtient une autorisation de mise sur le marché après les études cliniques, le médicament Contrave de Orexigen, qui contient l’antidépresseur bupropion (Wellbutrin) et le médicament naltrexone qui diminue les dépendances pourrait aider ceux qui ne peuvent résister à l’envie de manger.

Selon les premiers résultats, il semble que Contrave soit efficace pour perdre du poids.

Contrave n’agit pas comme les autres médicaments pour maigrir. Il agirait sur l’hypothalamus, la partie du cerveau qui traite le sentiment de récompense et qui a un grand rôle à jouer dans les dépendances, que ce soit à la nourriture, à la drogue, à l’alcool, etc.

« C’est déjà conu que les utilisateurs perdent du poids lorsqu’il débute un traitement au Wellbutrin, mais cet effet minceur disparaît rapidement et les patients reprennent le poids perdu. C’est alors que le naltrexone entre en jeux », dit l’endocrinologue Dennis D. Kim, Vice-Président senior de Orexigen.

Cela semble bien en théorie, mais est-ce que ça fonctionne?

Le médicament a été testé dans un essai clinique auquel ont participé près de 700 personnes obèses – dont 90% étaient des femmes, d’un poids moyen de 100 kilos. Tous les participants à l’étude ont été inscrits à un programme intensif de perte de poids qui comprennait des conseils, une alimentation équilibrée et de l’exercice. Deux-tiers des participants à l’étude ont également pris Contrave.

Tout juste 60% des participants sont demeurés dans l’étude pour la durée de 56 semaines

Le programme intensif de perte de poids a bien fonctionné. Après 56 semaines, les participants avaient une perte de poids total d’un peu plus de 5% de leur poids – de 4 à 7 kilos. En outre, 11% des participants qui ont terminé l’étude ont perdu plus de 15% de leur poids corporel.

Mais ceux qui ont pris Contrave ont fait encore mieux. Après 56 semaines, ils ont perdu en moyenne 9,3% de leur poids – soit de 9 à 11 kilos. Plus de 29% d’entre eux ont perdu plus de 15% de leur poids corporel.

La nausée, généralement légère ou modérée, a été un effet secondaire fréquent de la prise de Contrave. Plus de patients sur Contrave ont également signalé la constipation comme effet secondaire. Tous ces effets indésirables sont subvenus au début de l’étude.

Malgré les effets secondaires, les patients n’ont pas souffert avec Contrave d’aggravation de la dépression ou de symptômes psychiatriques. En fait, ils ont rapporté une meilleure qualité de vie que les autres participants.

Un comité de l’agence américaine du médicament, La Food and Drug Administration (FDA), rendra ses recommandations le 7 décembre prochain, ce qui aboutira ou non sur la mise en marché du médicament Contrave.

D’ici là, une autre option si vous recherchez une pilule pour vous aider à maigrir sainement est le très recommandé Proactol.

C’est un produit 100% naturel, recommandé par les médecins, à base de plante succulente (qui ressemble à un cactus).

Les fibres contenues dans Proactol de deux façons. D’abord elles se fixent aux graisses présentes dans votre alimentation, afin d’éliminer naturellement 28% du gras que vous mangez. Ensuite, elle ralentissent la digestion, ce qui diminue la faim et l’envie de grignoter entre les repas.

Proactol est disponible sans prescription et est garantie ou argent remis. En savoir plus sur Proactol

Ce contenu a été publié dans Produits pour maigrir, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire