Catégorie: Conseils pour maigrir

Articles donnant des conseils pour maigrir

Combattre l’obésité due à l’hypothyroïdie

Par Dr. Abidi

Comprendre le lien entre la thyroïde et le poids pour mieux le contrôler

L’un des symptômes les plus désagréables et frustrants de l’hypothyroïdie est la prise de poids. Celle-ci est généralement lente, mais stable.

Comme les hormones de la thyroïde régulent la consommation de calorie, les patients avec une thyroïde sous-active ont tendance à avoir un taux très bas de métabolisme basal. Comme la fonction basse de thyroïde indique un métabolisme plus lent que la normale, une personne peut alors se mettre à du poids tout en mangeant moins et en étant plus active.

Les statistiques sont inquiétantes

En moyenne, l’hypothyroïdie affecte 1,5 à 2% des femmes et tout juste 0,2% des hommes. Les personnes âgées y sont plus sensibles.

Les complications de l’hypothyroïdie

Lorsque quelqu’un souffre d’hypothyroïdie, il ou elle aura tendance à développer certaines conditions liées telle que l’hypertension, un taux de cholestérol élevé, plus spécifiquement les triglycérides, et le pré-diabète.

Il est donc essentiel de ne pas simplement traiter la cause mais de traiter les signes et les symptômes qui y sont associés (la prise de poids en particulier) en même temps.

Voici quelques conseils pour combattre l’obésité si vous souffrez d’hypothyroïdie :

Ce qu’il faut manger

La carence d’iode est l’une des causes les plus fréquentes de l’hypothyroïdie. Selon un rapport publié par le Centre de Contrôle et de Prévention des Maladies, un apport suffisant d’iode dans l’alimentation est nécessaire pour que la thyroïde puisse produire des niveaux adéquats d’hormones.

Pour cette raison, les médecins conseillent aux patients de manger des aliments riches en iode tels que le poisson, le varech, les noix, les graines, la betterave, la farine d’avoine, les bananes, les radis, le persil, les pommes de terre et les poissons gras.

Les aliments à éviter

Il est de même conseillé d’éviter ou de manger moins d’aliments qui absorbent l’iode, comme le chou, les choux de Bruxelles, le brocoli, le chou-fleur, les cacahuètes, les épinards, les pêches, le rutabaga, la patate douce, le maïs, les haricots de Lima et les graines de soja.

Ces aliments contiennent des goitrogènes naturels (des produits qui causent le goitre ou l’hypothyroïdie). Ces produits entrainent une augmentation de la thyroïde en interférant avec la synthèse de l’hormone. On sait que cuisiner les aliments affaiblit l’effet des éléments goitrogènes mais il est plus sage de ne pas manger ces aliments crus.

A éviter également : les boissons à base de caféine comme le café et les sodas, les graisses, les sucres, le chlorure de sodium, la viande rouge et les œufs.

Aussi, d’une manière générale, il vaut mieux éviter les stimulants comme la cigarette et l’alcool, et réduire le stress.

L’importance de l’exercice

L’exercice stimule la sécrétion de la glande thyroïde et augmente la sensibilité des tissus aux hormones, surtout pour ceux qui suivent un régime. C’est à cause du fait que pendant un régime, le métabolisme se ralentit mais l’exercice empêche cette baisse.

Faites de l’exercice 30 minutes à une heure au moins quatre ou cinq jours par semaines si vous faites de l’hypothyroïdie.

Cet exercice doit être suffisamment intense afin de faire travailler votre cœur, comme les sports actifs, la marche, la randonnée, la natation, la course ou le cyclisme.

De même, les exercices qui augmentent la masse musculaire peuvent vous aider à brûler plus de calories que vous n’en consommez.

Pensez que, bien que le métabolisme joue un rôle, c’est finalement le niveau d’activité physique et la quantité de calories que vous mangez et buvez qui affectent essentiellement votre corps.

Les suppléments conseillés pour les hypothyroïdiens

proactol-xsIl existe des compléments alimentaires d’origine naturelle qui peuvent vous aider à atteindre vos objectifs de perte de poids en régulant les hormones de la thyroïde dans votre système.

Il existe en effet des suppléments naturels et sains comme Proactol XS qui peuvent être utilisé à cet effet.

Comme médecin, je recommande Proactol XS, car c’est un produit sain, prouvé cliniquement et certifié par l’Union Européenne (très rare pour un produit minceur) pour aider à perdre du poids rapidement et efficacement.

Bien qu’il soit essentiel de traiter la cause (le déséquilibre hormonal de la thyroïde), Proactol XS présente une option intéressante pour répondre spécifiquement au symptôme de prise de poids liée à cette maladie.

Lire mon avis sur Proactol XS

Complément d’informations sur la glande thyroïde

Tout autour de votre trachée, juste en-dessous de vos cordes vocales, se trouve la thyroïde, un petit organe avec une influence puissante sur votre corps tout entier. La thyroïde secrète des hormones qui affectent presque tous les organes.

Les hormones de la thyroïde sont nécessaires à la croissance et au développement des enfants et régulent le métabolisme chez les adultes. Pour cette raison, quand la production d’hormones de la thyroïde est faible, les gens se sentent souvent fatigués, ils ont froid, ils se trainent et peuvent grossir ou maigrir.

Cliniquement, cette condition s’appelle l’hypothyroïdie (Hypo = bas/ en-dessous, thyroïdie = activité de la thyroïde).

Publié dans Conseils pour maigrir | Marqué avec , , , , | 124 commentaires

Manger ses émotions

La nourriture et les émotions sont parfois si associés ensemble qu’ils semblent fait l’un pour l’autre. Dès la naissance, nous lions la nourriture avec le plaisir et l’affection maternelle. Ensuite, manger accompagne souvent les événements forts en émotions, heureux comme malheureux. Manger pour se réconforter est un comportement répandu et vient de la connexion profonde entre la nourriture et la sensation de confort qu’elle apporte.

Les expériences d’alimentation émotive sont propres à chacun, mais les chercheurs ont découverts certains points communs chez ceux qui mangent leurs émotions. Leurs recherches fournissent des pistes de compréhension sur le fait de manger pour répondre à une émotion plutôt que pour satisfaire la faim.

Manger ses émotions et le poids

Ce n’est pas tout le monde qui est susceptible de manger ses émotions. Par contre, pour ceux qui lient nourriture et sentiments, l’impact sur leur poids est significatif. Dans une étude sur l’alimentation émotive qui incluait autant des sujets en surpoids qu’en insuffisance pondérale, ceux qui pesaient le plus de kilos étaient plus enclin à manger lorsqu’ils étaient en situation d’émotion négative.

Par contre, manger ses émotions n’est pas seulement lié aux émotions négatives. Le plaisir et la joie peuvent aussi mener à trop manger. Dans une étude qui évaluait ce qui déclenchait le fait de trop manger chez un groupe de femmes obèses, il a été découvert que les plus grands repas étaient consommés lorsque le moral était bon ou triste. Les sujets mangeaient moins lorsque leur humeur était neutre.



Comment éliminer l’alimentation émotive

Comme vous pouvez vous en douter, manger ses émotions peut sérieusement éliminer vos efforts de perte de poids. Par contre, les recherches montrent que prendre conscience que nous sommes porté à manger nos émotions et développer des stratégies pour empêcher ce comportement peut nous mener au succès dans nos efforts de perte de poids.

Si manger ses émotions est un problème pour vous et votre programme amaigrissant, vous pouvez développer des façons de faire face à votre humeur sans vous tourner vers les aliments, ce qui est vital pour maigrir rapidement.

La première étape est de reconnaître le problème. Lorsque vous ressentez le besoin de manger, ne cédez pas à votre impulsion directement. Prenez le temps d’écouter les signaux que vous envoie votre corps. Est-ce que vous voulez manger parce que vous avez faim ou parce que vous vous ennuyez par exemple? Cette remise en question à chaque fois que vous pensez manger peut éliminer bien des écarts dans votre diète.

Ensuite, il y a la manière plus radicale d’éliminer le problème à la source. Si vous savez qu’après une journée de travail, vous écoutez la télévision avec un bol de crème glacée, éliminer la tentation en n’ayant pas de crème glacée dans la maison est une manière simple, mais efficace.

Finalement, si vous sentez que vous avez toujours faim, il existe des produits naturels pour vous aider à recommencer à manger normalement. Le coupe-faim le plus populaire, car il est 100% naturel à base de cactus et sans effet secondaire est le Hoodia Gordonii. Le seul problème avec ce produit c’est de trouver du Hoodia pur à base de poudre de cactus et non fabriqué à base d’extrait, ce qui est inefficace pour perdre du poids. Il existe malheureusement beaucoup de comprimés de Hoodia contrefaits, donc faites attention lorsque vous acheter un produit de Hoodia Gordonii.

Publié dans Conseils pour maigrir | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , | 2 commentaires

Préparer ses enfants pour une vie en santé

Comme mères nous cherchons toutes à offrir à nos enfants le meilleur futur possible. Nous voulons leur donner tout ce dont ils auront besoin afin de partir du bon pieds jusqu’à la vie adulte. Mais avec ce qu’implique l’éducation d’un enfant, il est parfois facile de s’oublier nous-mêmes.

Avec la Fête des Mères qui arrive bientôt, il est important de se rappeler que leur santé passe aussi par la nôtre. Et si les dernières recherches du Wellcome Trust confirment leur théorie, mettre l’emphase sur VOTRE santé pour assurer la leur pourrait bien être plus important que vous ne le pensez.

Dans leur recherche scientifique actuelle qui étudie comment nos enfants héritent de nos gênes, il en ressort que la façon de manger des mères durant la grossesse a un effet direct sur le développement des enfants à la naissance.

De leur apparence aux caractéristiques qu’ils développeront, le Wellcome Trust a développé comme théorie que la façon de manger durant la grossesse peut avoir une influence sur l’ADN de l’enfant. Ceci inclus la capacité à perdre du poids à long terme.

Selon des statistiques du Centre Canadien de Recherche Génétique Cardio-vasculaire, cette recherche a prouvé qu’en raison de la méthylation de l’ADN (réaction qui consiste à fixer un radical libre sur un composé, ce qui modifie sa composition chimique) qui provient d’une alimentation inadaptée lors de la grossesse, les mécanismes de perte de poids chez l’enfant peuvent être moins efficace. Il sera donc plus difficile pour cette personne de maigrir.

Si cette théorie est confirmée, cela signifie que les mères doivent faire attention à leur alimentation dès la conception pour assurer à leur enfant le meilleur départ possible dans la vie.

Maintenant, lorsque cette nouvelle théorie est comparé avec la statistique que 9 enfants sur 10 seront obèses en 2050, il est temps d’entreprendre un examen de société et de mettre un frein à cet avenir désastreux pour nos enfants dès maintenant…en commençant par soigner la diète des mères aujourd’hui même.

Si une diète pauvre en nutriment et riche en gras peut modifier l’ADN de vos enfants, le contraire est vrai aussi. En offrant à votre corps une diète nutritive combinée avec de l’exercice physique régulier, vous pouvez transmettre ce mode de vie sain directement à vos enfants.

Prendre soin de votre santé n’a pas à être une activité solitaire. Vous pouvez impliquer toute la famille et créer de bonnes habitudes qui seront pour vos enfants un exemple pour les années à venir.

De plus, en changeant vos habitudes alimentaires dès aujourd’hui, vous aurez assez d’énergie pour suivre vos enfants dans leur activités, que ce soit aller au parc, faire une randonnée à vélo ou pratiquer un sport.

Faites en sorte que cette Fête des Mères soit la première journée de votre nouvelle vie… la journée où vous prendrez soin de votre santé afin d’avoir le corps dont vous avez toujours rêvé et l’énergie de tout entreprendre. Faites-le pour vous et vous aiderez aussi la santé de vos enfants.

Publié dans Conseils pour maigrir | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire
Page 1 / 41234